HISTOIRE D'ENTREPRISES ULTRAMARINES >> HISTOIRE DE SCOA

PROGRAMME DE RECHERCHE: HISTOIRE DE LA SCOA

L'Histoire de la SCOA est déjà connue et en même temps fragmentaire. Il faudrait en unifier et en systématiser la reconstitution historique, notamment à partir de la thèse de R.E. Grupp-Joigny, des éléments disponibles dans les publications des historiens (Catherine Coquery-Vidrovitch, Hubert Bonin, Jean Suret-Canal, etc.). Il faudrait aussi procéder au recueil de témoignages d'anciens dirigeants de la société, t dépuiller systématiquement des archives de la banque Paribas, qui a contrôlé Scoa pendant les années 1960-1990, etc.

 L'on dispose d'ores et déjà de:

  • R.E. Joigny-Grupp, Le grand commerce et l'Afrique: la Scoa, 1945-1982, thèse de doctorat de l'Université de Paris 7, 1983 (une bonne thèse).
  • Xavier Daumalin, Marseille et l'Ouest africain. L'outre-mer des industriels, 1841-1956, Marseille, Publications de la Chambre de commerce et d'industie Marseille-Provence, 1992.
  • Xavier Daumalin, "Marseille et l'Ouest africain et la crise de 1929. De l'économie de traite à l'économie dirigée", in Marcel Courdurié & Jean-Louis Miège (dir.), Marseille colonial face à la crise de 1929, Marseille, Publications de la Chambre de commerce et d'industie Marseille-Provence, 1991, pages 167-244.
  • Catherine Coquery-Vidrovitch, "L'impact des intérêts coloniaux: Scoa et Cfao dans l'Ouest africain, 1910-1965", Journal of African History, 1975, volume XVI, n°4, pages 595-621.

 Bibliothèque de Recherches Africaines: Une donation de documents concernant la SCOA

La SCOA, Société Commerciale de l’Ouest Africain, et l’un des ancêtres du CEMAf, le CRA, Centre de recherches africaines, développèrent des liens étroits, notamment durant la direction du Centre par Jean Devisse. Rappelons que la SCOA s’était adjointe un volet recherche portant sur les traditions orales. Ce fut sur ce terrain que se fit la rencontre SCOA-CRA. Sur ce terrain travaillèrent aussi Jean Rouch, Germaine Dieterlein, Roger Pasquier et bien d’autres.

Mme R.E.Grupp-Joigny, veuve de M. Joigny qui fut directeur général de la société jusqu’en 1981, a récemment fait don à la BRA d’un certain nombre de documents qui ont servi à l’élaboration de sa thèse Le Grand Commerce et l’Afrique: SCOA, 1945-1982, soutenue en juin 1983 à l’Université Paris-7.

Mme Grupp-Joigny était accompagnée par M. Sabouret (qui fut secrétaire général de la SCOA) lors des procédures de donation. Cette société fut dissoute en 1998 - mais des actifs importants en ont été repris entre-temps par sa concurrente CFAO (notamment des concessions de distribution automobile et la grande filiale Eurapharma).

Hormis la thèse citée plus haut, la donation comprend les documents suivants:

- Journal de voyage en Côte d’Ivoire d’un employé des établissements Ryff et Roth et Cie en vue d’une implantation commerciale, 1904 et 1905 – Photocopie d’un manuscrit (Ces établissements deviennent la SCOA en 1907).

- Une plaquette sur la Société Commerciale de l’Ouest Africain, 1907-1927, 68p.

- Le rapport du commissaire-vérificateur à l’assemblée constituante du 4 avril 1907.

- Quelques réalisations récentes de la Société Commerciale de l’Ouest Africain parmi les mille immeubles qu’elle possède en Afrique noire, sans date.

- L’Affaire de la SCOA, deux documents (manuscrit original) établis par l’administrateur délégué Seguin (selon les donateurs) relatant les crises de SCOA avec les syndicats d’actionnaires, en 1914-1921, 1922-1932, et plus largement un historique de la SCOA rédigé en 1934.

- Samuel, Paul, "Un investissement industriel alsacien au Sénégal dans les années 1950: l’exemple des Manufactures de Rufisque; analyse d’une stratégie régionale d’entrepreneurs en faveur d’une industrialisation de l’Afrique (1945-1980)", colloque pour la commémoration du centenaire de la création de l’Afrique occidentale française, 1995, 30-9p.

- 81 photographies remises à la SCOA par M. Ryff, son fondateur: certaines comportent une légende, une date, un lieu… (1907, 1912, 1913, Sierra Leone, des personnes ayant travaillé à la SCOA…).

-Robert Spire, Conseils pratiques d’hygiène coloniale, Imprimerie Lafayette, 1938, 127 pages.

© 2006 esrpritimperial.free.fr          -          maître de site : Hubert Bonin [administration]